La sensiculture et Ma France Nature

Photo : ci-dessus, troupeau de Charolais aux paturâges
ferme familiale de Samuel Michaud (Allier 03).

La sensiculture : le bon sens au service des sens et du sens

La sensiculture, c’est l’agriculture du sens, du bon sens et du sensible. Une culture traditionnelle et novatrice en même temps. Fuyant les idéologies, la sensiculture emprunte à toutes formes intelligentes et sensées de cultures en refusant le diktat des lobbies et les logiques d’aides publiques en leur préférant une agriculture rentable qui paye dignement ses paysans.

Comment tout a commencé ?

Ci-dessus : Samuel Michaud sur son exploitation.
Créateur du Restaurant Du Côté de Chez Sam et des boutiques de ferme Ma France Nature

Tout commence en 1992 sur l’élevage familial de Samuel Michaud. Il décide d’exploiter rentablement son élevage. Pour cela, il faut abandonner l’achat d’aliment industriel cher & importé, il faut proscrire au maximum les additifs & la chimie pour les animaux pour ses sols et pour les végétaux. Il décide de créer son propre concept d’alimentation, naturel, à base de céréales fourragères locales, une alimentation bio-inspirée, respectueuse des animaux, du microbiote, et de leur bien-être, une alimentation conférant aux productions, de très grandes qualités gustatives. Au delà des productions animales, tous les “issus d“’élevage sensicole, profitent à la nature et crée une chaîne vertueuse : => animaux plus sains => engrais plus sains et qualitatifs => sols mieux enrichis => plantes plus saines et nourricières => animaux plus sains…

PLus d'informations sur l'exploitation de Samuel Michaud

Samuel est un éleveur passionné de nutrition & de santé, passionné de ruralité & de biologie, de biochimie. Passionné par la causalité, et, passionné de bon sens paysan. Qui veut que par une alimentation très adaptée à tous les niveaux de la chaîne, du cycle alimentaire, chacun se porte mieux, depuis la terre et les sols, les fourrages qui poussent sur ces sols, les légumes et les animaux qui se nourrissent de ces plantes, et enfin, nous, humains, sommet de cette chaîne alimentaire qui nous alimentons de tout cela et qui alimentons tout cela.

Samuel privilégie une méthode d’élevage respectueuse et très naturelle. Sur l’exploitation, aucune utilisation d’engrais chimique depuis + de 15 ans, aucun aliment industriel depuis + de 10 ans, des soins (il invente et diffuse des mélanges et méthodes naturelles basées sur les plantes fermentées) essentiellement en médecine naturelle – (antibiotiques sont proches de 0 depuis 4 ans). En 2013, pour hausser la qualité de ses productions et supprimer des importations d’aliment industriels ruineux et très polluants, il invente sa formule de nutrition unique, bio-inspirée du ruminant, permettant de nourrir très sainement les animaux, en valorisant les fourrages et céréales fourragères de proximité, en favorisant l’économie locale et circulaire. Et en arrivant à une quasi autonomie alimentaire.

La méthode d’élevage bio-inspiré de Samuel, apporte un réel bien-être aux animaux, et la qualité de viande est exceptionnelle, elle est reconnue par les acteurs de la filière depuis les marchands jusqu’aux bouchers, aux chefs, aux consommateurs. Idem pour les productions fromagères. Les animaux de l’élevage sont magnifiques et en très bonne santé – les frais vétérinaires sont 4 fois moindres que la moyenne départementale (l’élevage se visite en groupe et sur rendez-vous).

Aujourd’hui ce concept Aliplus de Fabrication d’Aliment à la Ferme, 100% Français de Samuel Michaud est adopté par des centaines d’éleveurs de ruminants en France qui souhaitent retrouver indépendance et autonomie alimentaire et rentabilité, avec dans le même temps,  des productions plus respectueuses, très qualitatives et vertueuses dans le respect du bien-être animal.

Devant la qualité de ces productions exceptionnelles, s’est rapidement imposée l’idée de créer des débouchés spécifiques, hors des curcuits de distribution traditionnelles qui – tous – ne rétribuent pas justement la qualité et le sérieux des productions  françaises. Les deux débouchés retenus par Samuel, furent : les circuits de restauration, et des boutiques de distribution spécifiques.

Ainsi ont été créées en 2018, les marques et les concepts : Ma France Nature pour les boutiques de fermes, et Du Côté de Chez Sam pour les restaurants néo-paysans. Ce sont exclusivement les productions des meilleurs élevages de bovins en sensiculture que vous retrouverez chez Ma France Nature et Du Côté de Chez Sam. Bien sûr ces lieux de distribution ne se cantonnent pas à la diffusion de productions carnées, laitières, ou maraichères et fruitières issues directement ou indirectement de la sensiculture, mais distribuent également des produits de producteurs locaux, artisanaux qui rentrent en raisonnance avec les valeurs de défense de la ruralité et des savoir-faire français responsables.Du Coté de Chez Sam et Ma France Nature contribuent par ces nouveaux débouchés plus équitables à promouvoir des productions fermières et artisanales locales, écologiques et Françaises en circuit court. Du Côté de Chez Sam, c’est aussi un restaurant néo-paysan, un lieu de convivialité qui permet aussi d’expliquer au public, les enjeux cruciaux de l’agriculture française pour aujourd’hui et demain.

Du Côté de Chez Sam et Ma France Nature veulent répondre à la fois : aux nécessités du développement durable, aux attentes des consommateurs & consom’acteurs ; qu’aux besoins des régions & des territoires. C’est une entreprise d’utilités et une entreprise de plaisirs, de plaisirs à partager autour de tables et autour de savoir-faire qui sont notre identité culturelle et gastronomique paysanne et française. Merci à vous qui lisez ces lignes et merci à tous ceux qui viendront se “régaler Français” et se “régaler Paysans”, Du Côté de Chez Sam et chez Ma France Nature !

Le cycle vertueux de la sensiculture

La qualité d’une alimentation bio-inspirée, vivante, prébiotique, respectueuse des animaux, de leur microbiote, confère aux productions de grandes qualités gustatives et aux animaux un très bon état général. Par suite, leurs déchets, les litières, sont elles-mêmes propices au développement d’une micro faune propre à dégrader très positivement un fumier riche et sain en humus particulièrement nourricier pour les végétaux qui y poussent. Enfin, les plantes mangées par les animaux leur apportent une nourriture qualitative pour recommancer le cycle avec une qualité augmentée.

L’animal

Le sol

Le végétal

Des animaux nourris sainement

Alimentation bio-inspirée respectueuse des animaux, à base de céréales locales, de paille, de foin. Aucun aliments industriels importés (maximum de 2%) aucun additifs chimiques. 0 chimie recherché.

Des engrais naturels riches, vivants

Les bouses et déchets des animaux sont plus sains et plus durables, et se dégradent ensuite mieux et plus rapidement, se transformant rapidement en humus riche propice à la vie du sol.

Des plantes riches de bienfaits pour tous

L’absence totale de chimie, quasi totale de médicaments dans les déchets de l’élevage, produisent un engrais naturel riche, très sain, entretenant la vie des sols, pour une pousse de végétaux extraordinaires.

Quelques chiffres clés

Exemple de quelques vertus de la sensiculture sur une exploitation

+ de 15 ans sans engrais chimique sur l'exploitation

+ de 10 ans sans aliment industriel ni additifs chimiques

des frais vétérinaires divisés par 4 sur l'élevage

Toute l’histoire en 3mn30s

Sensiculture : les engagements & charte des différents producteurs…

La Sensiculture est une agriculture du bon sens, des sens et du sens. Elle empreinte au passé, parfois lointain, des techniques et connaissances souvent oubliées, mais qui restent bénéfiques et elle utilise parallèlement des connaissances scientifiques et techniques nouvelles. Le sensiculteur refuse la dépendance à un système ou un lobby qui privent le consommateur de produits Français sains et empêchent les producteurs de vivre décemment de leur métier, confisquant leur autonomie, leur liberté parfois leur intégrité. La sensiculture respecte l’homme, l’animal et la planète, elle veille à expliquer pédagogiquement ce qu’elle entreprend afin d’offrir une véritable information aux consommateurs et à toute la chaîne de valeur de nos métiers.

Cahier des charges de la sensiculture

(règles générales auxquelles adhèrent les sensiculteurs)
  • Tout mettre en œuvre pour éviter le recours à la chimie ou à des méthodes contre nature. Se former aux méthodes préventives naturelles
  • Respecter la législation
  • Garder son autonomie de travail sur son exploitation avec tout pouvoir de décision d’achat, de vente, de production
  • Réaliser un résultat comptable permettant de vivre de son métier
  • Choisir ses espèces ou races en fonction des objectifs de sensiculture
  • Réaliser un travail sur l’élimination des pollutions en tout genre pouvant nuire à la santé des êtres vivants (pollution de l’eau, des sols, de l’air, et pollution électrique ou électromagnétique…)
  • Réaliser un travail sur la réduction des postes d’exploitation énergivores.
  • Se former pour recevoir du public et expliquer pédagogiquement et en transparence, nos méthodes de travail, nos objectifs et nos résultats

La sensiculture pour le végétal

(règles particulières en productions végétales)
  • Mettre tout en œuvre pour stocker du carbone dans le sol,
  • Limiter les pertes en eau,
  • Dynamiser la vie du sol
  • Augmenter la production pour améliorer le ratio production/empreinte écologique

 

La sensiculture pour les animaux

(règles spécifiques en élevages)
  • Avoir une nutrition animale composée de au moins 98% de produits non importés
  • Bannir les aliments industriels
  • Travailler au respect du bien-être animal
  • Être formé à la nutrition pour maîtriser sa propre production de manière indépendante
  • Respecter ce cahier des charges et accepter contractuellement une sanction financière prévue en cas de non-respect

La charte des boutiques Ma France Nature
& du Restaurant Du Côté de Chez Sam

  • Privilégier et choisir nos producteurs en sensiculture

  • Privilégier nos propres productions, animales et végétales

  • Connaître personnellement nos producteurs et fournisseurs

  • Progresser toujours vers les produits maison et de saison

  • Privilégier le local et trier nos produits

  • Privilégier les produits “santé” et harmoniser nos compositions dans une recherche d’équilibre diététique.

  • Faire évoluer notre concept sur cette première année pour encore plus d’autonomie et de circuit court.

  • Créer des événements en phase avec le concept Chez Sam. Exemple : journée permaculture, journée gastronomie et santé, journée botanique, soirée voyage dans le monde, découverte de la sensiculture en élevage, en culture, en maraîchage…

  • Et conserver une belle place aux événements plus traditionnels et simplement populaires : comme la viande à la broche, la soupe aux choux, la pétanque, des dégustations diverses, musique et chansons, pêche, des présentations variées

Vous êtes éleveur ? Producteur ?

Nous aussi... Alors travaillons ensemble en partenariat !

• Agriculteurs, éleveurs indépendants, notre atelier de découpe sait transformer vos bovins, porçins, ovins. Soit  pour votre consommaton (découpe non mise sous vide), soit pour la vente directe (découpe et mise sous vide, cartons d’environ 10kg).

• Vous produisez des denrées que vous voudriez faire connaître et diffuser dans nos boutiques de ferme, dans nos boucheries ou dans notre restaurant Du Côté de Chez Sam ? Rencontrons-nous pour en parler.

Contactez-nous

Recevez la newsletter des boutiques Ma France Nature & du Restaurant Du Côté de Chez Sam

Recevez les infos sur nos magasins Ma France Nature, boutiques de ferme & boucheries charcuteries traiteur : ventes spéciales, produits de saison cartes cadeaux et bons d'achat. Ainsi que les infos culinaires & événementielles de notre restaurant néo-paysan “Du Côté de Chez Sam”

Contactez-nous ci-dessous

Adresse

Siège : 18 Route de Varennes sur Têche 03220 Sorbier
Contacts des boutiques : https://mafrancenature.fr/ma-france-nature-nos-adresses/